« L'homme peut refuser, plus ou moins consciemment, de consentir au désir qui l'habite.
Dans ce cas, il est comme un aveugle-né. Il est empêché d'interpréter les signes. »

Nommer un père, c’est nommer sa relation avec la mère

Propos recueillis par Laurence Monroe, in La Croix du 22 décembre 1998

Consulter l'article


La génération et la peur

25-26 Janvier 1986 ; 2-4 Mai 1986 Lyon (Centre Thomas More)
2-6 Mars 1987 Paris


L’acte de la chair, la génération

in « Bulletin du Centre Protestant d’Études », année 1985, n°7, p. 215-217, 7 rue Tabazan, Genève

Consulter l'article