« L'homme peut refuser, plus ou moins consciemment, de consentir au désir qui l'habite.
Dans ce cas, il est comme un aveugle-né. Il est empêché d'interpréter les signes. »

Y a-t-il un autre temps pour l’homme que le temps du désir

in “7 Avenir“, Revue de l’Aumônerie universitaire protestante, été 1994, n° 55, p. 27-35, 7 avenue de la Forêt-Noire, 67000, Strasbourg (F)

Consulter l'article