« L'homme peut refuser, plus ou moins consciemment, de consentir au désir qui l'habite.
Dans ce cas, il est comme un aveugle-né. Il est empêché d'interpréter les signes. »

Le Père selon la chair, la paternité de Dieu

Propos recueillis par Paul Legavre, in Croire Aujourd’hui, n° 59, novembre 1998


Nommer un père, c’est nommer sa relation avec la mère

Propos recueillis par Laurence Monroe, in La Croix du 22 décembre 1998

Consulter l'article