« L'homme peut refuser, plus ou moins consciemment, de consentir au désir qui l'habite.
Dans ce cas, il est comme un aveugle-né. Il est empêché d'interpréter les signes. »

La femme algérienne

in « Travaux et jours », n° 13, avril-juin 1964, p. 85-102, Beyrouth

Consulter l'article